Quand on achète des boissons aux légumes à la caisse, on paie presque 300% de plus que la valeur réelle d’un lait végétal qui, dans de nombreux cas, contient des additifs, des sucres et nous produisons également des déchets avec ses emballages. Rien n’est comparable à la liberté et à l’excitation que procure le fait de pouvoir profiter de la préparation artisanale de nos propres aliments. En plus d’obtenir cette satisfaction, nous générons moins de déchets, nous aidons nos poches et nous pouvons continuer la chaîne de diffusion et de dissémination de ce type de connaissances.

Comment préparer nos propres boissons aux légumes

Les laits végétaux sont riches et bénéfiques pour notre organismeEn plus d’être une alternative (ou non) au lait animal, sa consommation est recommandée à tous, surtout aux personnes souffrant d’intolérance au lactose, de problèmes et d’affections cutanées chroniques, certaines contenant du gluten, les coeliaques devraient donc opter pour des graines et des fruits sans gluten.
Ils sont si simples et économiques parce qu’ils sont obtenus à partir de graines et d’eau. Ils fournissent une forte concentration de vitamines, de minéraux et d’acides gras essentiels.

Boissons aux légumes : 7 délicieuses recettes et tout ce qu'il faut savoir pour les préparer à la maison 1

Pour la préparation de nos boissons végétales, nous aurons besoin

  • Un mixeur ou un mélangeur de moïse
  • Un broyeur, un hachoir, un turmix…etc
  • Un tamis à mailles fines
  • Un morceau de tissu ou un tamis en coton
  • Eau filtrée ou embouteillée
  • Graines de notre préférence

Les boissons aux légumes maison ne sont pas conservées au réfrigérateur pendant plus de 48 heuresIdéalement, il devrait être consommé dans les 24 heures. Utilisez le plus possible .

L’édulcoration est toujours facultative, pouvant utiliser du miel, du sucre brun, de la panela, du mascobado de sucre ou de l’herbe sucrée (stevia rebaudiana). L’idéal est de s’habituer aux saveurs authentiques. Ces laits végétaux peuvent être complétés par des jus de fruits ou de légumes (pommes, raisins, pêches, carottes, céleri, etc.). On peut aussi augmenter sa teneur en matières grasses par l’ajout d’huiles végétales pressées à froid (olive, soja, lin, tournesol, chia, sésame). Le résidu de la préparation de ces boissons végétales peut être utilisé pour enrichir les pâtes, les garnitures ou d’autres préparations.

LAIT DE RIZ

Une tasse de riz brun
dix tasses d’eau
quatrième cuillère à café de sel fin de mer
Laver et faire rôtir le riz à feu minimum sans utiliser de véhicule gras, jusqu’à ce qu’il brunisse. Remuer avec une cuillère en bois. Ajouter l’eau et faire cuire pendant environ 2 heures, à couvert et à feu doux. Ensuite, filtrez et sucrez.

LAIT DE POULE

Une demi-tasse de flocons d’avoine
un litre d’eau
Mélanger l’avoine avec l’eau et porter à ébullition, baisser le feu au minimum et cuire pendant 3′. Lorsque le feu est éteint, bien mélanger et laisser reposer pendant 10′. Mélanger la préparation et le filtre, en pressant bien le filtre.

Ce lait favorise le péristaltisme intestinal et agit comme un gel qui adoucit les muqueuses intestinales. La farine d’avoine est un sédatif et un relaxant pour le système nerveux. Le lait d’avoine peut être utilisé en externe pour agir sur les lésions cutanées car il est émollient. Utilisation en cas d’éruptions cutanées chez les enfants, d’eczéma, de réactions allergiques. Vous pouvez faire des bains d’immersion en mettant le lait dans la baignoire, en la complétant avec l’eau. En filtrant le lait, faites une poupée et utilisez-la pour l’appliquer sur la peau comme si c’était une éponge.

LE LAIT DE LIN OU DE GRAINES DE LIN

Une tasse de graines de lin
un litre d’eau
Passez les graines dans un moulin et mélangez-les avec l’eau. Laisser reposer 2 à 3 heures, filtrer et sucrer.

C’est un lait très nutritif et riche en protéines. Il apporte des acides gras essentiels, notamment les oméga 3 essentiels. Idéal pour les troubles intestinaux et la constipation. Ses mucilages sont une nutrition optimale pour la flore intestinale et pour protéger les muqueuses.

LAIT DE QUINOA

Deux cuillères à soupe de quinoa
une tasse et demie d’eau chaude
Faites tremper le grain pendant au moins deux heures. Porter à ébullition et cuire à feu doux pendant quelques minutes. Filtrer avec une toile et sucrer si nécessaire.

Ce lait est utilisé dans les pays andins pour nourrir les bébés. Il n’est pas allergène et il est très alcalin et protéinique.

LAIT DE GRAINES DE SÉSAME

1/4 tasse de graines de sésame entières
demi-litre d’eau
Broyer les graines dans un moulin. Ajouter l’eau et bien mélanger les deux ingrédients. Laisser macérer pendant environ trois heures, puis filtrer et sucrer. Un autre système pour obtenir du lait de sésame consiste à mélanger dans un mélangeur une tasse de beurre de sésame (tahin) avec deux tasses d’eau.

Les graines de sésame sont très riches en acides gras essentiels, lécithine, minéraux et vitamines. La lécithine est une graisse phosphorée et un nutriment pour les cellules du cerveau. Le lait de sésame contient plus de calcium que le lait de vache100 g de graines de sésame non grillées contiennent 1 125 mg de calcium, alors que deux verres de lait de vache n’en contiennent que 500 mg.

Vous voulez ou avez plus de recettes, vous voulez partager votre expérience, vos doutes ou vos commentaires ?

J’espère qu’il vous sera utile et que vous pourrez faire vos propres boissons de légumes à la maison, toute question n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.