Avant d’entrer pleinement dans le domaine des plantes abortives, comme le savent les lecteurs réguliers de ce site, nous consacrons souvent dans les recommandations des plantes médicinales et autres remèdes naturels, un espace pour les éventuels effets indésirables ou contre-indications de certains de ces médicaments.

En général, nous vous conseillons de toujours faire très attention aux médicaments, tant naturels que pharmacologiques, pendant la grossesse.

Et nous vous recommandons toujours de consulter un médecin, dans ce cas un gynécologue, qui connaîtra les risques associés à certains médicaments, aliments, plantes et suppléments pour votre santé.

Quelles sont les plantes abortives ?

Voici une liste de plantes ayant un taux élevé d’effets abortifs et contraceptifs, et qui devraient ou non être évitées en cas de grossesse car elles pourraient y mettre fin.

Il n’est pas facile d’indiquer le degré de danger d’une plante, car d’autres facteurs entrent en jeu (santé des femmes, génétique, réactions, etc.), mais il est important, pour éviter tout risque, de garder à l’esprit cette liste de plantes contraceptives et abortives. La connaissance de ces plantes est l’un des moyens efficaces de minimiser les risques.

Plantes abortives et/ou contraceptives

Grossier. On sait que la rue est l’une des plantes abortives les plus puissantes, il faut donc l’éviter en état de grossesse, que ce soit sous forme d’infusion ou de consommation directe de la plante.

Colocasia. Colocasia esculenta, plante à partir de laquelle on obtient un tubercule largement utilisé en Inde, et utilisée comme plante ornementale, a des effets abortifs connus, pour lesquels il est recommandé d’éviter sa consommation, ou celle d’aliments fabriqués à partir de son tubercule.

Persil. Le persil est une autre plante de ce type qui présente un risque à fortes doses, bien qu’à petites doses alimentaires, il ne présente aucun risque réel. Il n’est pas non plus recommandé pour la période d’allaitement.

L’absinthe. En activant le flux sanguin utérin, l’absinthe présente des risques sérieux pour les femmes enceintes car elle peut provoquer des fausses couches.

Carvi. Cette plante et ses graines, présente des risques d’avortement à fortes doses de ses graines, ou dans des produits concentrés.

Boldo. Un des principes actifs du boldo, qu’il partage avec l’absinthe et la rue, est la thuyone, dont les doses peuvent causer des problèmes de naissances spontanées.

Anis vert, cumin et fenouil. Comme le cumin, ils présentent des risques abortifs à fortes doses ou dans des produits concentrés.

Artemisia. Toutes les plantes de cette famille, composée de près de 1500 espèces différentes, présentent un risque et sont considérées comme des plantes abortives, principalement en raison de leur forte teneur en cétones.

Tansy. Le Tanacetum Vulgare ou tanaisie a une très forte concentration de thuyone, ce qui pose un très grand risque pour les femmes enceintes.

Sac de berger. Il altère les règles, c’est pourquoi il est considéré comme présentant des risques en cas de grossesse également.

Pink Lapacho. Le Handroanthus impetiginosus, connu sous le nom de lapacho rose, est une plante présente dans toute l’Amérique latine. C’est une plante très abortive, donc il n’est pas sûr de la consommer même à petites doses pendant la grossesse.

Marrubium sp. et Ballota sp. Ce sont deux plantes que l’on appelle communément ballote. Ils sont très abortifs et ils affectent la période menstruelle.

L’ortie verte. Il doit être évité pendant la grossesse, car il est censé présenter des risques. Ils ne sont pas prouvés, mais dans tous les cas, il vaut mieux éviter le risque.

Autres plantes interdites pendant la grossesse

Voici une liste de certaines des plantes qui pourraient présenter un risque, mais ce n’est pas tout.

Il existe d’autres plantes, spécifiques à certaines régions, qui ont des propriétés ou des effets similaires. Vous devriez donc consulter un médecin avant de commencer un traitement à base de plantes médicinales, car il est possible qu’elles soient abortives ou sans danger si vous êtes enceinte.