Vous avez probablement déjà entendu parler du régime paléolithiqueaussi connu sous le nom de régime évolutif ou régime paléoC’est quelque chose que beaucoup de nutritionnistes, pour le meilleur ou pour le pire, critiquent et soulèvent une série d’arguments de tout ce que ce type contre ce régime représente tout ce qu’il représente pour ceux qui décident de se tenir à ce régime strict.

Qu’est-ce que le régime paléolithique ou régime évolutif ?

Ce type d’aliment, plus communément appelé régime paléolithique bien qu’il ait autant de noms comme “régime de l’âge de pierre”, “régime homme des cavernes”, “régime paléo” ou simplement paléo entre autres, est devenu très à la mode chez les athlètes, principalement ceux qui font du crossfit.

L’alimentation évolutive est basée sur la consommation des mêmes types d’aliments que ceux consommés par les humains il y a environ 6 millions d’années. Une alimentation à base de fruits, de légumes et d’un groupe sélectionné de viandes.

Comment sont les repas évolutifs d’un menu diététique paléolithique hebdomadaire ?

L’alimentation paléolithique exclut complètement les céréales de toute sorte, ainsi que les produits laitiers, les sucres raffinés, le sel en excès, les légumes féculents et les légumineuses.

Aliments diététiques paléolithiques

Le régime Paleo comprend des tubercules, des graisses de qualité, des noix, de la viande d’animaux élevés en liberté, des œufs biologiques, du poisson et tout type d’aliment qui n’a jamais été transformé auparavant.

En raison du pourcentage élevé de personnes qui ont essayé le régime paléolithique et ont réussi, le nombre de personnes qui souhaitent commencer à essayer le régime dit évolutif a augmenté ces dernières années.

En ce sens, de nombreux spécialistes ont mis en commun leurs connaissances pour faire connaître les avantages et les inconvénients de l’approche de la régime paléolithique.

Avantages et inconvénients du régime paléolithique

Voyons maintenant ce qu’ils sont, selon de nombreux experts en nutrition et en alimentation, quels sont les avantages et les inconvénients de ce paléo-régime :

Avantages de l’alimentation évolutive

  • Il aide les gens à rester en bonne santé et plein de vitalité, tout en étant une alternative pour perdre du poids et renforcer le corps.
  • Contrairement à d’autres types de régimes alimentaires, il n’y a pas de restrictions sur l’alimentation, vous pouvez manger des aliments pour satisfaire la faim tant qu’ils font partie de la liste des aliments évolutifs.
  • Il n’y a pas de quantité maximale de nourriture mais il y a une quantité maximale de nourriture. Seulement 3 repas par jour sont autorisés. Ce qui permet à notre organisme de s’adapter aux changements alimentaires.
  • Grâce à l’élimination de certains aliments nocifs, l’organisme sera en mesure de capturer beaucoup mieux les glucides et tous les nutriments et protéines contenus dans les fruits et légumes.
  • Le régime évolutif prévient la constipation.
  • Diminution de l’appétit et efficacité accrue du métabolisme
  • Réduit le mauvais cholestérol et les triglycérides dans le sang.
  • La consommation d’aliments transformés est éliminée, ce qui entraîne une modération de la production d’insuline.
  • Il est bénéfique dans le contrôle de la glycémie.

Inconvénients de l’alimentation évolutive

Tout comme il y a ceux qui défendent ce type d’aliment, il y a aussi ceux qui le critiquent et ne le recommandent pas. Ils ont même qualifié le régime paléolithique de régime alimentaire qui implique une consommation excessive de protéines, ce qui n’est pas aussi utile.

La vérité, c’est que le régime paléo a fonctionné pour de nombreuses personnes, mais nous verrons aussi quels sont ceux qui ont été catalogués comme étant leurs inconvénients :

  • Une consommation excessive de protéines peut conduire à un être humain intoxication protéique. Les symptômes les plus courants sont la diarrhée, les maux de tête, la fatigue, un rythme cardiaque lent et un malaise général. Si vous suivez un régime paléolithique ou évolutif et que vous avez ces symptômes, c’est probablement dû à un manque de glucides ou de graisses. Vous pouvez prévenir ces symptômes et en apprendre davantage sur régimes riches en protéines sur ce lien et assurez-vous de ne pas en faire trop.
  • Beaucoup de médecins se réfèrent au fait que les hommes de l’âge de pierre ne pouvaient pas atteindre 30 ans, il est donc estimé qu’ils souffraient de nombreuses maladies dues à leur alimentation.
  • Un autre inconvénient est que la réalisation de ce régime alimentaire est très cher pour beaucoup de gens. Mais nous devons aussi penser que la santé passe avant tout.

Le régime paléolithique s’est développé presque partout dans le monde, des gens de tous âges ont mis en pratique ce type de régime et même certains scientifiques affirment qu’il sert à lutter contre de nombreuses maladies, telles que l’obésité, le diabète et les maladies cardiaques.

L’alimentation paléolithique consiste en un plan nutritionnel basé sur l’alimentation sauvage composée de légumes et de fruits, comme le faisaient les hommes primitifs à l’époque paléolithique. Ceux qui soutiennent ce type d’aliments, disent que biologiquement l’être humain n’a pas évolué, et donc, est capable de consommer la même chose qui a été ingérée à l’époque.

Les bienfaits de ce régime spécialisé ne se reflètent pas seulement dans notre organisme, mais aussi dans notre état d’esprit et notre composition physique. En ce sens, beaucoup le recommandent parce qu’il n’est pas radical et qu’il n’altère en rien le fonctionnement normal de l’organisme.

Cette forme d’alimentation aide à prévenir les maladies, y compris les maladies dégénératives et terminales.

A quoi devraient ressembler les portions alimentaires du régime paléolithique ?

Une fois que vous connaissez les premières étapes à suivre, la prochaine chose sur la liste est de savoir quels aliments vous devriez manger, la régularité de le faire et quelques conseils qui peuvent s’adapter à votre mode de vie.

Dans régime paléolithique il n’y a pas d’excuse pour ne pas le réaliser, car il est très simple et peut être personnalisé en fonction de vos objectifs.

La clé principale pendant le développement de ce régime, est de savoir que 80-90% de ce que vous mangez devrait être composé de fruits ou légumes crus, tandis que l’autre pourcentage est composé de ces suppléments que notre corps veut.

À l’origine, les produits laitiers et ainsi de suite ne sont pas autorisés, mais si vous le souhaitez, vous pouvez assouplir cette règle.

Le plus important, c’est de maintenir une alimentation aussi équilibrée que possible, en évitant les sucres raffinés, les farines, entre autres. Enfin, en ce qui concerne les pourcentages, la nourriture de vos repas devrait être composée :

  • Fruits crus : 50%.
  • Graines brutes : 10%.
  • Légumes : 30%.
  • Au moins 2 litres d’eau par jour

Consultez toujours votre médecin avant de commencer un nouveau médicament. ce genre de régime.

Avantages du régime paléolithique pour diabétiques

Cette nouvelle façon de manger apporte de multiples avantages non seulement à l’individu moyen, mais aussi à ceux qui souffrent d’une maladie spécifique comme le diabète. Si vous l’avez, c’est parce que votre corps n’a pas la capacité d’utiliser ou de produire l’insuline de façon optimale.

On sait qu’il existe deux types de diabète, le diabète de type 1 qui nécessite plus d’attention en termes d’alimentation, parce qu’il ne produit pas l’insuline nécessaire à l’organisme, et le diabète de type 2, qui est un diabète qui présente une résistance à l’insuline ou une légère carence dans sa production.

Si vous souffrez de cette condition, quel qu’en soit le type, ce régime équilibré sera un soulagement pour votre corps, car il vous maintiendra plein de tous les nutriments nécessaires d’une manière totalement naturelle.

Rappelez-vous que les changements sont plus efficaces s’ils sont effectués graduellement, car cela permet au corps de reconnaître la nouvelle dynamique alimentaire.

En ce sens, si vous êtes diabétique et que vous voulez commencer le régime paléolithique, faites-le progressivement. La principale raison de cette suggestion est que des changements soudains chez les patients diabétiques peuvent être contre-productifs et causer des dommages physiques.

Ensuite, faites les changements peu à peu et vous obtiendrez d’excellents résultats sans altérer l’ordre normal de votre organisme.

Aliments idéaux pour les diabétiques

Un conseil précieux pour le diabétique est de garder la glycémie sous contrôle, c’est-à-dire la glycémie, et un excellent moyen d’y parvenir est de prendre des repas.

Il n’est pas nécessaire de consommer des sucres raffinés car ils modifient les valeurs recommandées, ils peuvent être remplacés par le sucre naturel contenu dans tous les fruits.

Quant aux meilleurs aliments pour les personnes atteintes de cette condition, ceux qui sont riches en calcium, potassium, fibres, magnésium et vitamines A, C et E se distinguent.

Une fois que vous en tenez compte, vous pouvez planifier vos repas quotidiens d’une façon plus saine.

Parmi les meilleures recommandations pour vous, elles se démarquent :

  • Menestras : est un ragoût caractéristique de l’Espagne, fait avec différents légumes. Sa contribution à votre corps réside dans la quantité de fibres qu’il possède, car il fournit une grande partie de vos besoins quotidiens en fibres, plus elles sont riches en potassium et en magnésium.
  • Légumes : parmi les plus bénéfiques sont les épinards et le chou, qu’il soit sauvage ou frisé. Ce qui est bien, c’est qu’ils contiennent peu de glucides et de calories, de sorte qu’ils peuvent être consommés en plus grande quantité que les autres.
  • Tomates : fournit de nombreuses vitamines, peu importe la façon dont vous les consommez, car elles contiennent beaucoup de vitamine C et E, en plus d’avoir des quantités importantes de fer.

Ce sont quelques-uns des aliments que vous pouvez manger pendant le développement du régime paléolithique, qui vous gardera énergique et en bonne santé. Vous pouvez aussi incorporer des noix, des céréales et des agrumes.

Quelques conseils

Enfin, voici quelques points à retenir si vous êtes un patient diabétique, car ils vous aideront à garder vos valeurs physiques plus équilibrées.

  • Éliminer ou réduire la consommation d’aliments riches en sucre
  • Mangez peu de gras
  • Réduire l’utilisation des sels
  • Manger de petites portions d’aliments comme des fruits ou des légumes tout au long de la journée.
  • Éviter la consommation d’alcool

Conséquences de l’élimination de la consommation de viande dans l’alimentation paléolithique

Le régime paléolithique vous permettra de prévenir de nombreuses maladies. De plus, beaucoup disent que le régime alimentaire devrait être composé uniquement de fruits et légumes, mais d’autres mentionnent qu’il est aussi possible de manger de la viande et du poisson.

Cette exception est faite en partie parce que la viande et le poisson apportent à l’organisme de multiples bienfaits qui ne sont pas couverts par la seule consommation de fruits et légumes.

Cela signifie que l’évolution de l’alimentation en dehors de grands avantages pour la santé des gens, mais apporte aussi des inconvénients comme l’élimination de la viande dans l’alimentation si elle n’est pas remplacée par des sources végétales.

Nous expliquerons ici les principales conséquences, tant positives que négatives, que l’élimination des viandes dans l’alimentation évolutive peut entraîner dans votre corps.

Principales conséquences de l’élimination de la consommation de viande

  1. Négatif
  • Il vous fait manquer de certaines vitamines essentielles comme la B12. Cette vitamine est nécessaire parce qu’elle favorise la formation des globules rouges. En dépit de l’obtenir par d’autres moyens, la viande est la seule chose qui fournit assez de B12 votre corps a besoin si vous ne prenez pas de suppléments. Voir ce que nous avons expliqué dans notre article sur la vitamine B12 chez les végétaliens.
  • Vous éliminez une source de protéines. Ce point est intéressant, car de nombreux experts affirment que la viande est la seule capable de fournir des protéines complètes. Par conséquent, pour obtenir la quantité de protéines requise sans consommer de viande, il est nécessaire de consommer de nombreux légumes et autres aliments, principalement des sources de protéines végétales, ce que le régime paléolithique exclut.
  • Si vous ne consommez pas 20 % de vos calories mensuelles à base de viandes maigres ou de céréales, vous pouvez générer des carences dans votre corps. C’est ce que dit le ministère américain de la Santé.

2. Positif

  • Améliore la digestion. Ceci est dû au fait que les légumes et les fruits permettent d’obtenir de plus grandes quantités de fibres, ce qui permet d’améliorer le transit intestinal.
  • Perte de poids due à l’élimination des graisses saturées de la viande.
  • Votre odeur corporelle s’améliore. Selon une étude publiée dans la revue Sens chimiquesPar exemple, les personnes qui ne mangent pas de viande ont tendance à avoir une odeur corporelle plus agréable.

Ce sont quelques-unes des principales conséquences que l’on peut observer chez les personnes qui laissent de côté la consommation de viande dans l’application du régime paléolithique.

Il est à noter que de nombreuses personnes ont du mal à s’adapter à ce nouveau mode de vie, c’est pourquoi nous vous proposons un menu simple de routine ou hebdomadaire du régime paléolithique afin que vous puissiez continuer chaque jour jusqu’à ce que votre corps soit habitué à manger des fruits et légumes purs.

Menu hebdomadaire paléolithique sans viande

Demain

La première chose à faire quand vous vous levez est de boire au moins un verre d’eau. Ensuite, prenez le petit déjeuner en portions modérées de fruits, accompagné d’un œuf pour vous donner assez d’énergie pour la journée.

A ce petit déjeuner, vous ne pouvez pas ajouter de sucre ou d’édulcorant, car le fruit lui-même contient du sucre naturel qui est sain pour votre corps. Ensuite, au cours de la matinée, nous recommandons de manger quelque chose de cru toutes les 30-40 minutes, soit un légume ou un autre fruit, avec beaucoup d’eau ou de thé vert. De cette façon, vous contrôlez l’anxiété au fil des heures.

Midi

Il est recommandé de manger 80% de légumes ou d’autres aliments crus, ainsi que 20% de ce que vous voulez. Vous pouvez ajouter une petite portion de noix. Ensuite, continuez avec des collations toutes les 30-40 minutes.

Accompagnez votre régime alimentaire d’une routine d’exercice et vous verrez que vous vous sentirez mieux. Une autre option qui peut vous convenir est une promenade quotidienne, car elle vous aidera à faire de l’exercice et à garder votre esprit clair et concentré.

Nuitée

Quand la nuit tombe, la nourriture doit être réduite. Dîner avec des légumes crus ou bouillis avant la fin de la journée, accompagnés de plus d’eau.

Après le dîner, évitez de consommer plus de nourriture et consacrez-vous à vous détendre, de cette façon vous laisserez de côté l’anxiété et l’appétit qui apparaissent habituellement la nuit.