Comme certains d’entre vous le savent peut-être, ma femme étant à la recherche de l’autosuffisance et d’autres choses, nous sommes venus au Chili il y a quelque temps, dans le cadre de cette recherche nous avons construit une serre d’environ 50m2, car la production alimentaire est l’une des priorités, avec l’obtention d’eau et la génération de notre propre énergie.

Nous avons analysé plusieurs modèles et matériaux, bien que j’aurais aimé le faire avec du verre pour des raisons économiques ; nous avons dû recourir au plastique, non seulement n’importe lequel est spécial pour les serres, assez épais et avec des filtres solaires pour le faire durer, quand il s’agit de la structure nous avons copié ce que nous avons vu qui fonctionne dans la région, car ici dans la chaîne de montagnes les vents forts et la neige en hiver peuvent être un problème s’ils ne sont pas pris en compte dans la conception.

1235148_559640847418156_1163125934_n

La construction est simple, d’abord nous avons dessiné un rectangle de 10 x 5 mètres, puis nous avons construit un couloir central, avec du bois traité à l’huile de lin, le bois a été recherché parmi les arbres indigènes de la région et avec un plan de gestion forestière, nous avons mis quatre cadres en comptant les deux des portes, puis avec le temps nous avons trouvé cela insuffisant, et nous en avons ajouté deux autres, donc je dirais que la norme serait un cadre tous les 1,5 mètres ou 2 au maximum.

Deux travaux ont été réalisés sur les côtés, des bases en bois ont été placées pour placer des planches un peu plus haut que le sol, c’est la structure où s’insèrent les cannes, et à l’extérieur de cette structure nous avons fait une tranchée d’environ 20 cm de profondeur pour enterrer et resserrer le plastique.

Observation, j’ai dû pour des raisons pratiques acheter le bois d’œuvre, mais si nous avons des arbres secs ou abattus, nous pouvons les utiliser directement pour faire la structure, et si nous utilisons la grume brute pour ainsi dire, nous aurons une bien meilleure résistance et durabilité du bois.

IMG_2351

Serre - 73

Le modèle décrit ici, nous l’avons fait en mars, je supporte des vents de 120 km/h et quelques chutes de neige, son rendement thermique est bon, pour le ventiler il suffit d’ouvrir les deux portes, une grande partie du matériel peut être obtenue du même endroit et son coût est assez bas, si l’on prend en compte l’économie environnementale de consommer des légumes produits au même endroit et non à des kilomètres de distance le coût environnemental de sa construction est compensé en peu de temps.

Quelques mois plus tard, la serre fonctionne à merveille :

IMG_3991_2

IMG_3992_2

Des bourdons, des fourmis et même des oiseaux nous rendent visite dans la serre et chacun fait son travail pour lequel nous sommes plus que reconnaissants.

Plus d’informations sur les serres à : Serre faite maison et presque gratuite

Pour réaliser les terrasses à l’intérieur de la serre, voir : Création du sol